Cure intermittente

30/11/2020

Commencez un weekend, c'est plus simple et vous serez plus à l'aise si vous travaillez toute la semaine.

Vous allez vite voir que la faim n'est pas au rendez-vous et que vous n'aurez pas d'étourdissement.

Vous serez surpris du temps de liberté que nous laisse cette belle aventure que le jeûne intermittent, et vous verrez que nous mangeons souvent par ennui et tout le temps par habitude.

L'avenir heureux, la bonne santé, la spiritualité sera à ceux et celles qui seront pas les esclaves des repas par habitudes, retrouver la liberté de se nourrir pour se nourrir est LA liberté première.

Une modification complète de l'alimentation du jour au lendemain n'est que rarement indiquée, il vaut mieux appliquer une autre stratégie : substituer et compléter.

Choisissez chaque semaine un certain élément de votre alimentation et examinez-le en détail afin de trouver comment vous pouvez le réalisez cru ou comment remplacer la viande par un aliment protéine végétal.

Avec la cure intermittent, pas de préoccupation pour le petit déjeuner, consacrez-vous aux repas de la journée, pendant les 6 heures, soit deux repas et un en cas style smoothie ou fruits.

Par ailleurs, à force d'expériences, vous découvrirez aussi à quels pêchés mignons vous pouvez renoncer sans souci et quelles sont pour vous leurs alternatives crues et végétales équivalentes.

Il y a toujours un espace avec des plats cuits et des petites gourmandises.

Assiette complète et jus

Un jus plein de vitamines que j'ai dégusté en préparant mon assiette......Chou rouge - citron - pastèque - céleri rave - carotte et gingembre.

Et une assiette bien complète

Salade - sarrasin - lentilles corail - patate douce râpée - rémoulade de chou et noix - courgette et pois chiches au four - des graines et un bon assaisonnement.

VIIème jour de jeûne intermittent 18 - 6

L'estomac se ferme et la sensation de faim disparaît pour le dernier repas.

Pour ceux et celles qui souhaitent prendre un petit déjeuner, vous pouvez prendre un en cas vers 10 heures avec des aliments doux comme la banane, la poire ou des fruits secs, la figue ou l'abricot, en petite quantité.

Déjeuner à l'heure qui vous semble la plus adapté et laissez votre organisme au repos à partir de 17 heures jusqu'au lendemain 10 heures.

Une autre option, pour mettre le pieds à l'étrier et anticiper les sensations d'un futur jeûne hydride, un jour en repas normaux et le lendemain, juste à l'eau, un peu citronnée si vous en avez l'envie.

Tout est question de liberté et de choix. Vous êtes votre seul maître à bord.

Commencez à manger des aliments doux comme la banane ou la poire et faites cuire des légumes en petite vapeur.

L'avocat, la patate douce au four par exemple.