Histoire du magnétisme dans le monde

07/03/2022

L'homme sait, depuis des siècles, qu'il détient des forces naturelles, bénéfiques pour lui et ses pairs.

Sur un papyrus, nommé Papyrus Ebers, datant d'Amenhotep 1er et découvert en 1862 à Louxor, qui a été traduit, il est écrit " Pose ta main sur la douleur et dis qu'elle s'en aille"

Pythagore s'adonnait au magnétisme.

Plus proche de nous, Franz Anton Mesmer ( 1734-1815), médecin allemand, vient la théorie du "Magnétisme Animal" ou "Mesmerisme".

Pour Mesmer, il était possible d'extraire les maladies du corps, grâce aux aimants, l'existence d'un fluide naturel, qui revitalise les personnes, le fluide passant par le magnétiseur qui le redistribuera.

Extrait du mémoire "Magnétisme Animal";

- « Un fluide physique subtil emplit l'univers, servant d'intermédiaire entre l'Homme, la Terre et les corps célestes, et entre les Hommes eux-mêmes. »

- « La maladie résulte d'une mauvaise répartition de ce fluide dans le corps Humain et la guérison revient à restaurer cet équilibre perdu. »

- « Grâce à des techniques, ce fluide est susceptible d'être canalisé, emmagasiné et transmis à d'autres personnes, provoquant des crises chez les malades pour les guérir. »

Pour Mesmer, tout être Humain possède en lui-même la faculté de guérir autrui grâce à ce fluide naturel.

Plus tard, en 1841, james braid, chirurgie écossais, découvre le "Magnétisme Animal" au cours d'une démonstration. Il en posa les bases scientifiques, qu'il nomma l'hypnose.

En 1819, "Martorel", chirurgien-dentiste, soigne ses patients, magnétisés par le baron De Potet, ésotériste et magnétiseur français.

Le baron De Potet va exporter le "Magnétisme Animal" de Mesmer, en Angleterre. Et en 1861, écrit "Le journal du magnétisme"