Petite préparation

Jour 1 et 2

Commencez un weekend, c'est plus simple et vous serez plus à l'aise si vous travaillez toute la semaine.

Vous allez vite voir que la faim n'est pas au rendez-vous et que vous n'aurez pas d'étourdissement. 

Vous serez surpris du temps de liberté que nous laisse cette belle aventure que le jeûne intermittent, et vous verrez que nous mangeons souvent par ennui et tout le temps par habitude.

L'avenir heureux, la bonne santé, la spiritualité sera à ceux et celles qui seront pas les esclaves des repas par habitudes, retrouver la liberté de se nourrir pour se nourrir est LA liberté première.

J'ai préparé la semaine avec une cure de psyllium, une prise 3 fois par jour, et samedi matin une jolie c à c de Niigari dans un verre d'eau pour faire une purge.

Les intestins propres sont une priorité si vous voulez que votre jeûne intermittent se passe dans des conditions optimums.

Au premier jour, pesez-vous, même si la finalité n'est pas la perte de poids, automatiquement et naturellement vous allez faire baisser l'aiguille de la balance. ( Perso 55k2 jour 1 )

Prévoyez des citrons bios et prenez un jus le matin dans un verre d'eau tiède. Vous pouvez prendre du thé ou du café, évitez de le sucrer c'est mieux.

Vous pouvez en profiter pour faire un plein de magnésium en remplissant votre bouteille d'eau filtré avec un c à c de Niigari pour un litre d'eau.

Buvez à soif, rien de plus.

Si vous sortez du travail à midi, vous pourrez prendre vos repas jusqu'à 18 heures, si vous déjeuné à 13 heures, vous aurez jusqu'à 19 heures. Tout est en fonction de votre emploi du temps et de votre organisation.

Préparez-vous une jolie assiette, l'esthétique et le plaisir des yeux à son importance, du cuit, du cru, des légumineuses, des légumes, si vous pouvez, levez le pied ou stoppez la viande, blanche ou rouge et même le poisson, enlevez l'alcool, le pain, les pâtes et pour un effet 100% les produits avec du lait de vache, comme le fromage et les céréales.

Et...MASTIQUEZ.......TOUJOURS, TOUJOURS ! vous ne mastiquerez jamais assez !

Ma première journée, j'ai eu les yeux plus gros que le ventre, j'ai poêlé des courgettes et des champignons avec du sarrasin et j'ai préparé un gros bol de crudités, je ne suis pas allé au bout.

Le soir à 18 heures, je n'avais vraiment pas d’appétit, je me suis préparé un gros demi-litre de smoothie ( 2 bananes, 4 dattes, du lait végétal et beaucoup d'ananas ), estomac plein, j'ai dormi comme un bébé.

Le deuxième jour, dimanche, même rituel, jus de citron, psyllium et bouteille de Niigari pour la salle de sport.

Pour le coup, petite fatigue, il faut dire que j'avais trop forcé le samedi et je ne pense pas que ce soit le jeûne qui en soit responsable.

Sachant que j'avais à attendre jusque à 14 heures, j'ai occupé le temps en ménage et rangement de bureau, la faim est bien arrivée à 13h45 et je me suis largement rempli avec deux galettes de lentilles, des légumes au four et une grosse crudité, Ouf, vraiment j'ai abusé, c'était trop !

Le soir, pas de faim du tout, mais je me suis forcé avec la salade que vous avez en photo au-dessus ( Quinoa, tomate, rondelles de radis, des noix de Pécan et un bel avocat, assaisonné d'huile d'olive et d'un jus de citron ).